Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ski-club-ales.over-blog.com

ski-club-ales.over-blog.com

LA PASSION DU SKI GRAND ALES: stages, sorties samedi, week-ends, compétition, et bien d'autres choses...

RECYCLAGE DE MONITEURS A COURCHEVEL 14/15 DECEMBRE

RECYCLAGE DE MONITEURS A COURCHEVEL 14/15 DECEMBRE

Bon alors voilà : tout le monde sait qu'au Ski-Club Alésien , on ne rigole pas.

Enfin, pas tout le temps ...

En tout cas , pas avec la sécurité de nos adhérents , donc avec la formation des moniteurs . En effet, les encadrants du club ne s'auto-proclament pas moniteurs par enchantement ou vantardise, mais suivent des stages de formation qui sont sanctionnés par l'obtention d'un diplôme de moniteur fédéral...... temporaire !

Eh oui, car pour conserver son titre, il faut suivre des sessions de recyclage pour se maintenir à niveau tant au sujet des avancées techniques que des évolutions de la législation.

C'était donc à Courchevel que se déroulait les 14 et 15 décembre la première session de recyclage.

Christian, Jean-Pierre et Robert y participaient en tant que simples moniteurs , mais il y avait aussi Cyril coiffé de sa casquette  de responsable du Comité des Cévennes.

Qu'on se rassure, les hauteurs stratosphériques auxquelles il a accédé ne l'ont pas empêché tout de même de cotoyer humblement  le "vulgum pecus" comme si de rien n'était.

Car Cyril, qui a fait ses humanités,  a toujours à l'esprit l'aphorisme (datant de 1580) du regretté Montaigne qui a écrit dans ses Essais : "Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis  que sur son cul". Vu l'actualité , on peut se demander si le message est bien passé à travers les siècles pour tout le monde, mais bon ce n'est pas le propos....

Bref , trois fois hélas, le samedi neige et brouillard au programme : tout le haut (Saulire et Vizelle) fermé,  et la Tania inaccessible. Il ne restait plus que le  Jardin Alpin ou.... le café, havre de calme pour les baroudeurs invétérés et les skieurs intrépides que le mauvais temps avait démoralisés.

 

Toujours à l'affût de quelque mirobolante occasion dont le club pourrait profiter ,Christian et Jean-Pierre se sont mis en repérage  pour dégotter  un petit hôtel sympa  en prévision d'un prochain séjour du Club . Et ils en ont trouvé un!

 

Cette charmante bicoque se nomme Les Airelles . Et en plus, si on y est hébergé, un ski-man   prépare les skis pour le lendemain matin, affûtage, bouchage des trous, surfaçage et fartage !!!  Bref, l'occasion à ne pas manquer .

Quand au prix , c'est peanuts : compter 35 000 € la nuit. (soit 2 ans et demi de Smic net). Pour les vraiment miséreux, y'a quand même un accueil possible en chambre de bonne à 2000€.  Faut dire que c'est variable , ça dépend de la tête de la bonne , bien sûr. Car pour une somme aussi ridicule , il ne faut quand même pas s'attendre  à dormir dans un lit individuel.

Ah, si , il y en a un qui a couché dans un lit individuel samedi soir . Et un lit gratuit en plus !!! C'est Gérard , admis aux urgences en réanimation intensive suite à l'AVC et la chute dans ses escaliers qu'il a subis, juste après que Christian et Jean-Pierre lui aient annoncé  qu'ils avaient retenu une semaine pleine pour 20 personnes aux Airelles . Il nous a aimablement envoyé une photo de lui pour nous rassurer (un peu) sur son état.

 
Bref , satané temps pourri et visibilité nulle sur la piste. Le carrosse de Cendrillon attendait nos skieurs pour les ramener ; ils l'auraient bien emprunté mais à la stricte condition que la belle au soulier de vair y soit aussi , histoire de faire un brin de causette. Hélas, ô cruelle déception, ô déception cruelle,   point de Cendrillon!

Du coup, ils  sont rentrés non seulement dépités , mais en plus à pinces. Et ils ont regagné  le Chalet Lionel TERRAY, où tous les autres moniteurs en recyclage étaient déjà arrivés.

Le lendemain dimanche ,changement radical : grand beau temps ! Tout était net et clair, y compris les aménagements destinés à effrayer les petits, invisibles la veille.

Avec un beau temps dominical et neige exceptionnelle ; toutes les conditions étaient enfin réunies pour pour faire de cette journée de clôture  du recyclage une remarquable  réussite !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article